Le Prix Marie-Jeanne Laurent-Duhamel

Destiné à valoriser la qualité du travail de thèse d'un jeune statisticien francophone, il est décerné deux années sur trois, en alternance avec le prix Pierre Simon de Laplace : la première année, le prix est décerné pour distinguer une contribution notable à la recherche fondamentale et l'année suivante, il concerne un travail de recherche appliquée.


Organisation et contact : Jean-Jacques Droesbeke


Règlement du Prix MJLD


En 2017, ce Prix sera attribué sur la base d'un travail de recherche fondamentale.

Historique

  • Le prix 2015 destiné à récompenser un travail de thèse en recherche appliquée a été attribué à Mélanie Prague qui a soutenu sa thèse intitulée « Utilisation des modèles dynamiques pour l'optimisation des traitements des patients infectés par le VIH » le 15 novembre 2013 à l'Université de Bordeaux. Ce prix lui sera remis lors des 47èmes Journées de Statistique organisées à Lille du 1er au 5 juin 2015 ;
  • Le prix 2014 destiné à récompenser un travail de thèse en recherche fondamentale a été attribué, conjointement à Aurélie Fischer et Christophe Ley : ce prix leur a été remis lors des 46èmes Journées de Statistique organisées à Rennes Ensai du 2 au 6 juin 2014 ;
  • Le prix 2012 destiné à récompenser un travail de thèse en recherche appliquée a été attribué, conjointement à Julie Josse et Chloé Friguet : ce prix leur a été remis lors des 44èmes Journées de Statistique organisées à Bruxelles du 21 au 25 mai 2012 ;
  • Le prix 2011 destiné à récompenser un travail de thèse en recherche fondamentale a été attribué à Sylvain Arlot qui a soutenu sa thèse le 13 décembre 2007 à l'Université Paris Sud, intitulée « Rééchantillonnage et sélection de modèles ». Ce prix lui a été remis lors des 43èmes Journées de Statistique organisées à Tunis du 23 au 27 mai 2011 ;
  • Le prix 2009 destiné à récompenser un travail de thèse en recherche appliquée a été attribué à Kim-Anh Le Cao qui a soutenu sa thèse le 1er octobre 2008 à l'Université de Toulouse, intitulée « Outils statistiques pour la sélection de variables et l'intégration de données « omiques » ». Ce prix lui a été remis lors des 41èmes Journées de Statistique organisées à Bordeaux du 25 au 29 mai 2009 ;
  • Le prix 2008 destiné à récompenser un travail de thèse en  recherche fondamentale a été attribué conjointement à Gilles Stoltz (thèse soutenue le 27 mai 2005 à l'Université Paris-Sud, intitulée « Information incomplète et regret interne en prédiction de suites individuelles ») et Jean-François Quessy (thèse soutenue en mars 2005 à la Faculté des Sciences et de Génie, Université Laval, Québéc, intitulée « Méthodologie et application des copules : tests d'adéquation, tests d'indépendance, et bornes pour la valeur-à-rique »). Ces prix leur ont été remis lors des 40èmes Journées de Statistique organisées à Ottawa (Canada) du 25 au 29 mai 2008 ;
  • Le prix 2006 destiné à récompenser un travail de thèse en recherche appliquée a été attribué à Édith Gabriel qui a soutenu sa thèse en décembre 2004 à l'Université de Montpellier II Sciences et Techniques du Languedoc, intitulée « Détection de Zones de Changement Abrupt dans des données spatiales et application à l'agriculture de précision ». Ce Prix lui a été remis lors des 38èmes Journées de Statistique qui ont eu lieu à Clamart du 29 mai au 2 juin 2006.
  • Le prix 2005 destiné à récompenser un travail de thèse en recherche fondamentale a été attribué à Sébastien Van Bellegem qui a soutenu sa thèse le 16 décembre 2003 à l'Université Catholique de Louvain-la-Neuve, intitulée « Adaptive methods for modelling, estimating and forecasting locally stationary processes ». Ce prix lui a été remis lors des 37èmes Journées de Statistique qui se sont tenues à Pau du 6 au 10 juin 2005.
  • La première attribution du prix du jeune statisticien a eu lieu en 2003 et concernait ceux qui ont présenté leur thèse au cours des années universitaires 1999/2000, 2000/2001 ou 2001/2002.
    Le prix a été attribué conjointement à : Gérard Biau (thèse soutenue le 15 décembre 2000 à l’Université de Montpellier II Sciences et Techniques du Languedoc, intitulée « Méthodes itératives en estimation fonctionnelle et systèmes dynamiques ») et Davy Paindaveine (thèse soutenue le 3 septembre 2002 à l’Université Libre de Bruxelles,  intitulée « Tests de rangs signés pour les problèmes multivariés à symétrie elliptique »). Ces Prix leur ont été remis lors de la séance inaugurale des Journées de Statistique, le lundi 2 juin 2003 à Lyon.