Le Prix Marie-Jeanne Laurent-Duhamel

Destiné à valoriser la qualité du travail de thèse d'un jeune statisticien francophone, il est décerné deux années sur trois, en alternance avec le prix Pierre Simon de Laplace : la première année, le prix est décerné pour distinguer une contribution notable à la recherche fondamentale et l'année suivante, il concerne un travail de recherche appliquée.


Organisation et contact : Jean-Jacques Droesbeke


Règlement du Prix MJLD


En 2017, ce Prix sera attribué sur la base d'un travail de recherche fondamentale.
Vous pouvez télécharger ICI l'affichette fournissant les informations pratiques pour déposer les candidatures à ce Prix.

Historique

  • Le prix 2015 destiné à récompenser un travail de thèse en recherche appliquée a été attribué à Mélanie Prague qui a soutenu sa thèse intitulée « Utilisation des modèles dynamiques pour l'optimisation des traitements des patients infectés par le VIH » le 15 novembre 2013 à l'Université de Bordeaux. Ce prix lui sera remis lors des 47èmes Journées de Statistique organisées à Lille du 1er au 5 juin 2015 ;
  • Le prix 2014 destiné à récompenser un travail de thèse en recherche fondamentale a été attribué, conjointement à Aurélie Fischer et Christophe Ley : ce prix leur a été remis lors des 46èmes Journées de Statistique organisées à Rennes Ensai du 2 au 6 juin 2014 ;
  • Le prix 2012 destiné à récompenser un travail de thèse en recherche appliquée a été attribué, conjointement à Julie Josse et Chloé Friguet : ce prix leur a été remis lors des 44èmes Journées de Statistique organisées à Bruxelles du 21 au 25 mai 2012 ;
  • Le prix 2011 destiné à récompenser un travail de thèse en recherche fondamentale a été attribué à Sylvain Arlot qui a soutenu sa thèse le 13 décembre 2007 à l'Université Paris Sud, intitulée « Rééchantillonnage et sélection de modèles ». Ce prix lui a été remis lors des 43èmes Journées de Statistique organisées à Tunis du 23 au 27 mai 2011 ;
  • Le prix 2009 destiné à récompenser un travail de thèse en recherche appliquée a été attribué à Kim-Anh Le Cao qui a soutenu sa thèse le 1er octobre 2008 à l'Université de Toulouse, intitulée « Outils statistiques pour la sélection de variables et l'intégration de données « omiques » ». Ce prix lui a été remis lors des 41èmes Journées de Statistique organisées à Bordeaux du 25 au 29 mai 2009 ;
  • Le prix 2008 destiné à récompenser un travail de thèse en  recherche fondamentale a été attribué conjointement à Gilles Stoltz (thèse soutenue le 27 mai 2005 à l'Université Paris-Sud, intitulée « Information incomplète et regret interne en prédiction de suites individuelles ») et Jean-François Quessy (thèse soutenue en mars 2005 à la Faculté des Sciences et de Génie, Université Laval, Québéc, intitulée « Méthodologie et application des copules : tests d'adéquation, tests d'indépendance, et bornes pour la valeur-à-rique »). Ces prix leur ont été remis lors des 40èmes Journées de Statistique organisées à Ottawa (Canada) du 25 au 29 mai 2008 ;
  • Le prix 2006 destiné à récompenser un travail de thèse en recherche appliquée a été attribué à Édith Gabriel qui a soutenu sa thèse en décembre 2004 à l'Université de Montpellier II Sciences et Techniques du Languedoc, intitulée « Détection de Zones de Changement Abrupt dans des données spatiales et application à l'agriculture de précision ». Ce Prix lui a été remis lors des 38èmes Journées de Statistique qui ont eu lieu à Clamart du 29 mai au 2 juin 2006.
  • Le prix 2005 destiné à récompenser un travail de thèse en recherche fondamentale a été attribué à Sébastien Van Bellegem qui a soutenu sa thèse le 16 décembre 2003 à l'Université Catholique de Louvain-la-Neuve, intitulée « Adaptive methods for modelling, estimating and forecasting locally stationary processes ». Ce prix lui a été remis lors des 37èmes Journées de Statistique qui se sont tenues à Pau du 6 au 10 juin 2005.
  • La première attribution du prix du jeune statisticien a eu lieu en 2003 et concernait ceux qui ont présenté leur thèse au cours des années universitaires 1999/2000, 2000/2001 ou 2001/2002.
    Le prix a été attribué conjointement à : Gérard Biau (thèse soutenue le 15 décembre 2000 à l’Université de Montpellier II Sciences et Techniques du Languedoc, intitulée « Méthodes itératives en estimation fonctionnelle et systèmes dynamiques ») et Davy Paindaveine (thèse soutenue le 3 septembre 2002 à l’Université Libre de Bruxelles,  intitulée « Tests de rangs signés pour les problèmes multivariés à symétrie elliptique »). Ces Prix leur ont été remis lors de la séance inaugurale des Journées de Statistique, le lundi 2 juin 2003 à Lyon.