Consulter les offres d’emploi

Adjoint/e au chef du Département Emploi (F/H)
Publiée le 07/12/2018 15:50.
Référence : Travail/Dares/2018-27.
CDD, 39-43, quai André Citroën 75015 Paris.
Entreprise/Organisme :Ministère du Travail/direction de l'animation de la recherche, des études et des statistiques
Niveau d'études :Master
Date de début :01/01/2019
Durée du contrat :36 mois
Secteur d'activité :Economie du travil
Description :Encadrement : oui Activités principales : En tant qu’adjoint/e, la/le titulaire du poste peut être amené/e à suppléer le chef de département dans toutes ses fonctions. Elle/Il est par ailleurs responsable en propre de l’animation des travaux de production statistique menés par 3 personnes sur les mouvements de main-d’œuvre, l’emploi intérimaire et les ruptures conventionnelles. Ces travaux sont essentiels pour le département et supposent régulièrement des investissements méthodologiques. Par ailleurs, la/le titulaire du poste devra également contribuer à la valorisation d’une source administrative novatrice : la déclaration sociale nominative (DSN). Celle-ci, particulièrement riche, donnera lieu à des études descriptives sur des pans parfois encore mal connus du marché du travail. La/Le titulaire du poste contribuera à ces analyses et en suivra l’avancement. Elle/Il participera également activement à la réponse à la demande (du Cabinet, des utilisateurs, etc.) sur les données produites par le département.
En savoir plus :W:\RECRUTEMENT\BASE FICHES DE POSTE\SD_EMT\De
Contact :dares.recrutement@travail.gouv.fr
CDD 6 mois traitements de données spectrométrie
Publiée le 07/12/2018 15:50.
Référence : CDD 6 mois traitements de données spectrométrie.
CDD, Rennes.
Entreprise/Organisme :DIAFIR
Niveau d'études :Master
Date de début :dès que possible
Durée du contrat :6 mois
Rémunération :selon expérience
Secteur d'activité :santé
Description :la description détaillée du poste est disponible dans le PDF
En savoir plus :http://diafir.com/
OFFREdeCDD6mois-DIAFIR2019.pdf
Contact :maena.le-corvec@diafir.com
Poste de Biostatisticien H/F
Publiée le 07/12/2018 15:50.
Référence : PBIOSTAT2018.
CDD, Montpellier.
Entreprise/Organisme :INSERM/CHU
Niveau d'études :Master
Date de début :dès que possible
Durée du contrat :6 mois renouvelables
Rémunération :grille ingénieur hospitalier
Secteur d'activité :santé (neuropsychiatrie)
Description :Le biostatisticien a pour mission de participer à l’élaboration du protocole, de rédiger le plan d’analyse, mettre en place les bases de données (data management), de réaliser les analyses statistiques et de participer à la valorisation des études.
En savoir plus :https://www.inserm-neuropsychiatrie.fr/
Poste statisticien_CDD.pdf
Contact :sylvaine.artero@inserm.fr
Biostatisticien / biomarqueurs salivaires
Publiée le 07/12/2018 15:50.
CDD, Dijon.
Entreprise/Organisme :INRA
Niveau d'études :Master
Date de début :dès que possible (idéalement janvier 2019)
Durée du contrat :3 mois
Rémunération :2000-2200 euros brut mensuel
Description :Le projet européen SALAMANDER a pour objectif d’identifier et de valider une signature salivaire, reflet de choix diététiques sains (adhérence au régime Méditerranéen), ayant un effet bénéfique à long-terme sur la santé (diabète de type 2). Dans le cadre de ce projet, des salives provenant de deux cohortes (ENRICA, 3-City Bordeaux) de deux pays européens ont été analysées par analyse shotgun des peptides de digestion trypsique. La personne recrutée prendra en charge les analyses statistiques afin d’identifier des biomarqueurs protéiques de choix alimentaires bénéfiques pour la santé, en tenant compte des différents facteurs confondants possibles (sexe, âge, statut fumeur, BMI).
En savoir plus :www.inra.fr/salamander
Contact :martine.morzel@inra.fr
stage biostatistique - Analyse de réseaux biologiques
Publiée le 07/12/2018 15:49.
Référence : Bioaster - stage M2 - Analyse de réseaux biologiques.
Stage, Lyon.
Entreprise/Organisme :Bioaster
Niveau d'études :Master
Date de début :Dès Février 2019
Durée du contrat :6 mois
Secteur d'activité :Santé
Description :BIOASTER est l'unique Institut de Recherche Technologique dans le domaine de la santé en France. Dédié à l'infectiologie et à la microbiologie, il rassemble les compétences de l'industrie et de la recherche publique pour répondre aux enjeux de santé liés aux maladies infectieuses. Fondation de Coopération scientifique dotée d'infrastructures et de moyens propres, l'IRT BIOASTER s'inscrit résolument dans une optique de développement économique et industriel, créatrice de richesses et d'emplois. Les progrès récemment réalisés dans les technologies de séquençage ont permis des avancées majeures dans les différents domaines de la biologie (génomique, transcriptomique, immunologie, etc). L'exploitation et l'interprétation des larges volumes de données générées sont cependant loin d'être triviales. Il n'existe en effet aucun consensus pour inférer un modèle unique, décrivant le fonctionnement global de la machinerie cellulaire à partir de l'abondance et des interactions de milliers de molécules. Cette question est au cœur de la biologie des systèmes qui considère l'organisation cellulaire comme modulaire et cherche à mettre en lumière les propriétés émergentes de la cellule à partir de l'étude des interactions entre ses composants. En pratique, les biologistes s'intéressent à ces approches systémiques dans le but de réduire la dimensionnalité des données à hauts débits (plusieurs milliers de gènes, protéines, métabolites) et d'en extraire un petit nombre de processus biologiques interprétables. Pour cela, de nombreuses approches d'inférence et d'enrichissement de réseaux ont récemment vu le jour, d'une part pour identifier et interpréter des nouveaux modules (groupes) de gènes et d'autre part pour retrouver des modules déjà caractérisés dans un nouveau jeu de données. Durant ce stage de recherche, plusieurs aspects seront abordés : Réaliser une étude bibliographique sur les bases de données et les outils existants Identifier une ou plusieurs méthodes et bases de données à évaluer Evaluer ces outils sur des données simulées et des données disponibles à Bioaster Références Le Novère, N. (2015). Quantitative and logic modelling of molecular and gene networks, Nature Reviews Genetics, 16, 146–158. Wang, Y. R., & Huang, H. (2014). Review on statistical methods for gene network reconstruction using expression data. Journal of theoretical biology, 362, 53-61. De Smet, R., & Marchal, K. (2010). Advantages and limitations of current network inference methods. Nature Reviews Microbiology, 8(10), 717. Emmert-Streib, F., Dehmer, M., & Haibe-Kains, B. (2014). Untangling statistical and biological models to understand network inference: the need for a genomics network ontology. Frontiers in genetics, 5, 299. Compétences: Etudiant de Master 2 ou 5ème année d'école d'ingénieur, en statistique ou bio-informatique Maîtrise de R. Très bonne connaissance de l'anglais scientifique (notamment lectures d'articles). Une connaissance préalable des données biologiques (biologie des systèmes) n'est pas indispensable, mais sera considérée comme un avantage. Qualités personnelles: Capacité à travailler à l'interface de plusieurs champs disciplinaires Rigueur et organisation Curiosité Force de proposition
En savoir plus :https://www.bioaster.org/rejoignez-nous/#?job_id=109700
Contact :job@bioaster.org
Innovative multi-omics data integration methods applied to the prediction of food allergy
Publiée le 06/12/2018 21:38.
Postdoc, Saclay.
Entreprise/Organisme :CEA
Niveau d'études :Doctorat
Date de début :March 2019
Durée du contrat :1 (possibly 2) years
Secteur d'activité :Biology and Health
Description :Context Global ‘omics’ approaches (e.g. metabolomics) are of high interest for the understanding of human metabolism and the prediction of diseases. Analysis of such datasets (which contain a larger amount of – multicollinear - features compared to observations) require dedicated statistical methods for mining and prediction (Thévenot et al., 2015; Rinaudo et al., 2016). Today, the combination of complementary omics analyses (e.g. metabolomics and lipidomics) emerges as a promising approach to extend the list of biomarkers and increase the prediction performances. New statistical methods are thus needed to model such multi-table datasets. To understand the impact of maternal environment to early breast milk composition and the development of food allergy, 300 milk samples from the EDEN mother-child cohort have been analyzed by metabolomics, lipidomics, glycomics and immune approaches. Project The objective of this project is to develop new biostatistics methods to integrate the five data sets as well as the clinical covariates and build robust and accurate prediction models of food allergy. Linear (multi-block data analysis, partial correlation network) and nonlinear approaches will be used, in addition to network analysis (to include additional biological and chemical information). Challenges will include the selection of a restricted multi-omics signature, the confounding effects, the distinct collection times of the samples, and the heterogeneity of the ‘allergy’ class. The methods will be implemented in R. Profile Interested applicants should have PhD in applied statistics (biostatistics, data analysis, machine learning, feature selection, network analysis), and be motivated by multidisciplinary applications (chemistry, biology, clinic). Contact Etienne Thévenot (CEA Saclay, Laboratory for Data Analysis and Systems’ Intelligence) Email: etienne.thevenot@cea.fr Web: https://frama.link/etienne-thevenot
En savoir plus :https://frama.link/etienne-thevenot
postdoc-offer_biostatistics_cea-france.pdf
Contact :etienne.thevenot@cea.fr
Stage M2 : Optimisation numérique en viticulture de précision : obtention de cartes d’intervention
Publiée le 06/12/2018 15:16.
Stage, 2, place Viala 34060 Montpellier.
Entreprise/Organisme :INRA
Niveau d'études :Master
Sujet :Optimisation numérique pour la pulvérisation de précision en viticulture : obtention de cartes d’intervention maximisant le niveau de protection associé à des dosages réduits
Description :Contexte : L’essor de l’accès à des informations spatialisées à l’échelle d’une parcelle agricole ainsi que les innovations techniques permettent d’ajuster spatialement les interventions culturales sur les parcelles en tenant compte de l’hétérogénéité spatiale. L’agriculture de précision ouvre ainsi la possibilité de réduire l’usage de produits phytosanitaires tout en préservant les performances agronomiques, enjeu particulièrement important pour la filière viticole, grande consommatrice d’intrants phytosanitaires. Le stage s’inscrit dans le thème de la pulvérisation de précision en viticulture et vise à mobiliser des méthodes d’optimisation originales développées à l’UMR MISTEA en terme de zonage de cartes. Contrairement au schéma habituel de définition de zones d’actions par pré-traitement de cartes de végétation indépendamment des actions culturales et de leurs contraintes, nous proposons ici d’optimiser la définition même des cartes d’actions en la guidant par une fonction représentant le niveau de protection effectivement atteint et une gestion du risque souhaitée par le viticulteur. Objectifs du stage : L’objet du stage consistera à implémenter et tester un algorithme d’optimisation numérique de la carte des doses pulvérisées en se basant sur la modélisation d’une fonction de protection répondant aux objectifs du viticulteur. La première étape consistera à formaliser en relation avec les agronomes le problème d’optimisation du niveau de protection (par exemple à partir d’un pourcentage de ceps sous-traités calculé à partir de la dose pulvérisée, de l’efficience de pulvérisation et d’un attribut mesuré comme la densité végétale Lidar). Dans un second temps, le stagiaire étudiera en relation avec des mathématiciens l’usage de la méthode d’optimisation ‘geozoning’ pour résoudre numériquement le problème. Cette étape pourra conduire à implémenter en langage R ou Python une variante ‘1d’ de l’algorithme initial en considérant l’abscisse curviligne du trajet du pulvérisateur. Enfin, des scénarios d’évaluation des cartes obtenues seront construits à partir de données acquises par l’UMT EcotechViti.
En savoir plus :https://www6.montpellier.inra.fr/mistea
digitag_pulve_2019_mistea.pdf
Contact :patrice.loisel@inra.fr
Analyse des interactions entre croissance végétative et reproduction chez le manguier
Publiée le 06/12/2018 15:16.
Stage, Ile de la Réunion.
Entreprise/Organisme :CIRAD
Niveau d'études :Master
Sujet :Analyse des interactions entre croissance végétative et reproduction chez le manguier et effets du système de culture
Date de début :entre février et avril 2019
Durée du contrat :6 mois
Rémunération :selon réglementation en vigueur (environ 550€ par mois)
Secteur d'activité :Recherche agronomique
Description :Mots clés : analyse de données, architecture de l’arbre, croissance végétative, floraison, fructification, GLM, GLMM, LM, logiciel R Structure d’accueil Le Cirad, Centre de coopération internationale en recherche agronomique pour le développement, est un organisme scientifique spécialisé en agriculture dans les régions tropicales et subtropicales. Il a pour mission de contribuer au développement agricole des pays chauds par des recherches, des réalisations expérimentales, la formation et l’information scientifique et technique. Le stage se déroulera au sein de l’unité de recherche HortSys (https://ur-hortsys.cirad.fr/) à La Réunion. Contexte de l'étude L’unité de recherche HortSys travaille, entre autres, sur la durabilité des systèmes de production de fruitiers tropicaux et en particulier du manguier. Pour cette espèce, des travaux sont réalisés pour mieux comprendre les interactions entre la croissance végétative et la floraison et la fructification, et les effets de l’environnement et des pratiques culturales sur ces interactions. Dans le cadre d’activités de coopération scientifique internationale, l’unité de recherche HortSys collabore depuis 2014 avec l’équipe de Ian Bally sur la station de Mareeba du Queensland Department of Agriculture and Fisheries (QDAF) en Australie. Cette équipe conduit une expérimentation de grande envergure sur la conduite du manguier en haute densité, combinant comme facteurs trois variétés, trois densités de plantation et deux modes de conduite de l’arbre. Des données décrivant la croissance végétative, la floraison et la fructification ont été acquises de façon exhaustive sur certains arbres durant trois années. Objectif et déroulement du stage L’objectif du stage est d’analyser ces données avec des outils et méthodes statistiques adaptés, afin notamment de mettre en évidence les interactions entre la croissance végétative et la floraison/fructification, et les effets des facteurs de l’essai sur ces interactions. Ces analyses s’appuieront sur l’expérience acquise dans l’équipe d’accueil et en Australie. Le stage sera découpé en différentes étapes : - Prise en main de la base de données, du vocabulaire et des concepts biologiques, et des questions de recherche ; - Extraction à partir des données brutes de variables d’intérêt pour les analyses (code R existant et à développer) ; - Analyse des données et mise en forme des résultats ; - Rédaction du mémoire de stage. Les variables à analyser sont des variables binaires, de comptage, multinomiales, gaussiennes. Les outils statistiques privilégiés sont le modèle linéaire, les modèles linéaires généralisés et les modèles linéaires généralisés mixtes. L’encadrement sera assuré par Frédéric Normand, chercheur agronome fruitier Cirad HortSys, et Carole Wright, biométricienne QDAF. Profil de l’étudiant(e) : - Etudiant(e) en statistiques avec un goût prononcé pour la biologie et l’agronomie, ou étudiant en biologie ou agronomie avec de solides connaissances en statistiques ; - Aptitude à travailler en équipe pluridisciplinaire (agronome, statisticien) ; - Maitrise du logiciel R ; - Bonne pratique de la langue anglaise. Conditions de stage: Billet d’avion pris en charge, indemnité mensuelle selon les textes en vigueur (environ 550€), tickets restaurant, logement fourni par le Cirad (participation aux frais de 80€ par mois).
En savoir plus :https://ur-hortsys.cirad.fr/
Contact :frederic.normand@cirad.fr
Bioastatistique et cytométrie
Publiée le 05/12/2018 14:24.
Référence : BIOA18-19/SFDS.
Stage, Lyon.
Entreprise/Organisme :BIOASTER
Niveau d'études :Master
Sujet :Participer au développement d'un pipeline d'analyse des données cytométriques de masse et de flux.
Durée du contrat :6 mois
Secteur d'activité :Science de la vie
Description :Les progrès récents en cytométrie, et en particulier la cytométrie de masse, permettent désormais d'étudier la composition cellulaire d'un échantillon sanguin en utilisant de larges panels de marqueurs. Il est ainsi possible d'analyser jusqu'à 45 marqueurs en cytométrie de masse, contre moins de 10 pour la cytométrie de flux classique. Cette capacité d'analyse accrue complexifie l'annotation fonctionnelle des données, c'est-à-dire l'assignation d'un type cellulaire précis à chaque cellule de l'échantillon. Il est dès lors nécessaire de faire appel à l'analyse de données pour rendre cette annotation automatique et reproductible. L'objectif de la mission est de poursuivre l'évaluation des méthodes supervisées et non supervisées permettant l'annotation fonctionnelle des données ou l'extraction de motifs caractéristiques. Ce travail complétera une première version d'un pipeline d'analyse existant. Notamment, il devra traiter aussi bien les données de cytométrie de masse que de flux. Une attention particulière sera donnée au rendu de résultats, qui devront être interprétables par les ingénieurs et les techniciens de laboratoire. ACTIVITES - Comprendre et utiliser le pipeline déjà développés dans l'équipe - Poursuivre l'évaluation des librairies Python ou R/Bioconductor pour l'analyse des données de cytométrie de masse et de flux. - Poursuivre le développement du pipeline d'analyse en l'enrichissant, l'automatisant, ou en complétant le rendu de résultats, en fonction des besoins des techniciens et ingénieurs de cytométrie. - Intégrer le pipelines à l'infrastructure de calcul existante. La mission sera rattachée au chargé de recherche de l'unité de management et d'analyse des données de BIOASTER, avec une forte interaction avec les ingénieurs et techniciens de l'unité d'immunomonitoring. COMPETENCES - Niveau Bac +5 en bio-informatique ou statistiques appliquées - Bonne connaissance des statistiques et de l'apprentissage automatique, notamment des méthodes de clustering (kNN, etc) et de réduction de dimensions (PCA, etc.). - Bonne connaissance de R et Python. - Connaissance générale de GNU/Linux (Red Hat, CentOS, Scientific Linux). - Très bonne connaissance du français et de l'anglais scientifique et technique. - Une connaissance préalable des données de cytométrie n'est pas requise. QUALITES PERSONNELLES - Capacité à travailler à l'interface de plusieurs champs disciplinaires - Rigueur et organisation - Force de proposition - Bon relationnel
En savoir plus :https://www.bioaster.org/rejoignez-nous/#?job_id=109609
Contact :job@bioaster.org
Post-doctoral position in Statistics/Genetics/Computational Biology
Publiée le 05/12/2018 10:08.
Référence : Post-doctoral position in Statistics/Genetics/Computational Biology.
Postdoc, UMR 1141/PROTECT/Neurodiderot, Hôpital Robert Debré, Paris.
Entreprise/Organisme :INSERM U1141
Niveau d'études :Doctorat
Date de début :Starting date is flexible, ideally by February 2019
Durée du contrat :2 years
Rémunération :Salary depending on experience
Secteur d'activité :Research in Statistics/Genetics/Computational Biology/Neurosciences
Description :Context: Located in Paris, the Neurodiderot PROTECT INSERM research unit is a Neuroscience lab gathering five research teams working on understanding the mechanisms that alter the functioning of the developing brain. The laboratory is headed by Pierre Gressens, Research Director at Inserm and Professor of Fetal and Neonatal Neurology at King’s College in London. Located in the Robert Debré Hospital, one of the largest pediatric hospitals in Europe, the Research Unit benefits from an optimal working environment to constantly promote exchanges between patients, the medical profession and researchers. This environment attracts bright and ambitious scientists from all over the world. Research in the Integrative Genomics in Neurodevelopment group centres around normal and diseased brain development. We are particularly interested in microcephaly, epilepsy and prematurity. Our research spans the areas of gene networks-based approaches and systems genetics, with a focus on applications in neurodevelopment to prioritize drug targets and new therapeutical strategies. Our main tools are statistical and computational biology approaches to integrate –omics data from patients, healthy individuals and animals or in-vitro models. We use simultaneously newly generated and open-source existing data. The group participates in unique collaboration with molecular and computational biologists, statistical geneticists and clinicians. Project outline: The main objective of the ANR funded project “EpiReg” is the identification of genetic drivers for epilepsy by integrating systems genetics approaches. A network of 320 co-expressed genes (termed M30), which is expressed widely throughout the human brain, was identified as a gene regulatory network on which converge rare and common epilepsies. The main scientific hypothesis of the EpiReg project is that M30 might be targeted as a novel therapeutic strategy in epilepsy. The purpose is to map key regulatory genes of M30 using existing and newly created methods. To this end, we will take advantage of the available transcriptional and genotype data in human brain from two consortiums: the United Kingdom Brain Expression Consortium (UKBEC) and the Gene Tissue Expression project (GTEx). For the most promising key regulators of the epilepsy-associated gene network M30, our collaborators will perform in vivo functional validation experiments
En savoir plus :https://www.neurodiderot.com/
PostDocAd_U1141.pdf
Contact :andree.delahaye@inserm.fr
Data manager clinique
Publiée le 04/12/2018 13:29.
Référence : DMS2018.
CDI, Paris 13.
Entreprise/Organisme :Vaincre la Mucoviscidose
Niveau d'études :DUT/Licence ou équivalent
Date de début :Dès que possible
Description :Sous la responsabilité directe de la Responsable Registre, au sein d’une équipe restreinte de professionnels expérimentés, la personne qui prendra en charge le poste aura les missions suivantes : - Assurer la gestion et contrôler la qualité des données du Registre français de la mucoviscidose émanant des centres de soins - Concevoir les e-CRFs, revoir les incohérences des données et produire les demandes de clarification à l’attention des médecins. Corriger dans la base les modifications effectuées par ces derniers. - Prendre en charge l’envoi des documents de l’enquête et le suivi des retours - Gérer les enquêtes thématiques liées au Registre et les appariements de données - Être en relation avec les centres de soins
En savoir plus :xx
AnnonceDépMédical2018 DM.pdf
Contact :registre@vaincrelamuco.org
Identification des substances : Analyse de sensibilité de la démarche de hiérarchisation PPV
Publiée le 03/12/2018 21:13.
Référence : Stage Anses 2018-034.
Stage, 14 rue Pierre et Marie Curie 94700 Maisons-Alfort.
Entreprise/Organisme :Agence nationale de sécurité sanitaire de l'alimentation, de l'environnement et du travail (Anses)
Niveau d'études :Master
Sujet :La phytopharmacovigilance (PPV) est un dispositif prévu par l’article 50 de la loi n°2014-1170 d’Avenir pour l’Agriculture, l’Alimentation et la Forêt (LAAAF) du 13 octobre 2014 et organisé par l’Anses. L’objectif de la PPV est de surveiller les effets indésirables des produits phytopharmaceutiques sur l’homme, la faune, la flore et l’environnement. Ce dispositif repose notamment sur la mobilisation de données issues d’un réseau permanent d’organismes partenaires (pilotes de dispositifs de surveillance et de vigilance), la collecte de signaux auprès de l’ensemble des acteurs et sur la mise en place d’études ad hoc permettant de compléter les informations déjà disponibles. Afin de répondre à cette mission, il est nécessaire d’identifier les substances qui entrent dans la composition des produits phytopharmaceutiques à surveiller en priorité parmi les plus de 300 substances autorisées aujourd’hui en France. Des méthodes de hiérarchisation des substances sont mises en œuvre à cette fin par l’unité en charge de la PPV à l’Anses. Ainsi, en 2017, l’Anses a formulé des recommandations afin d’établir une liste de substances à surveiller en priorité dans l’air ambiant en vue de la mise en œuvre d’une surveillance nationale des pesticides en France. Depuis, d’autres démarches de hiérarchisation ont été mises en œuvre dans le cadre de la PPV pour prioriser les substances à rechercher dans l’environnement et notamment pour le milieu intérieur (dans le cadre de la mesure des pesticides dans la future campagne logements de l’Observatoire de la Qualité de l’Air Intérieur - OQAI), pour le sol (acquisition de données sur la contamination du sol dans le cadre du Réseau de Mesures de la Qualité des Sols - RMQS) et pour l’alimentation (étude de l’alimentation totale 3). Un travail d’harmonisation est en cours afin de définir un socle commun relatif à ces différentes démarches de hiérarchisation utilisées dans le cadre de la PPV (critères utilisés, sources de données à considérer, méthode de combinaison des critères, gestion des données manquantes …). La définition d’une telle démarche permettra, au-delà des besoins identifiés pour les études : - De définir les substances pertinentes à ajouter aux programmes de surveillance des partenaires ; - D’identifier des substances problématiques sur la base des données de surveillance de la PPV pour faire émerger des substances à considérer ; Dans le cadre de ces travaux, l’objectif de ce stage est de faire une analyse de sensibilité afin d’étudier l’impact des choix méthodologiques retenus sur les listes des substances prioritaires établies. Ce travail consistera notamment à : - Lister les sources d’incertitudes dans les démarches de hiérarchisation utilisées dans le cadre de la PPV ; - Etudier l’influence des choix réalisés sur les résultats obtenus, notamment en termes de critères et méthodes de combinaison considérés, en utilisant les travaux de hiérarchisation en cours ; - Identifier (1) les paramètres ayant une influence forte sur les résultats obtenus et (2) les différences en termes de listes de substances établies. - Réaliser une analyse critique des listes déjà obtenues et proposer des axes d’améliorations éventuels pour celles à établir.
Date de début :mars 2019
Durée du contrat :Stage conventionné de 6 mois, à temps plein
Rémunération :rémunération fixée réglementairement
Secteur d'activité :santé/environnement
Description :L'Agence nationale de sécurité sanitaire de l'alimentation, de l'environnement et du travail (Anses) assure des missions de veille, d'expertise, de recherche et de référence sur un large champ couvrant la santé humaine, la santé et le bien-être animal, et la santé végétale. Elle offre une lecture transversale des questions sanitaires et appréhende ainsi, de manière globale, les expositions auxquelles l'Homme peut être soumis à travers ses modes de vie et de consommation ou les caractéristiques de son environnement, y compris professionnel. L’Anses informe les autorités compétentes, répond à leurs demandes d'expertise. L'Agence exerce ses missions en étroite relation avec ses homologues européens.
En savoir plus :NA
Stage-2018-034 Hierarchisation PPV.pdf
Contact :josselin.rety@anses.fr
Statisticien (H/F)
Publiée le 03/12/2018 13:59.
Référence : IT&M_STATS_Statisticien_03122018.
CDI, Ile de France.
Entreprise/Organisme :IT&M STATS
Niveau d'études :Master
Date de début :02/01/2018
Secteur d'activité :cosmétique
Description :Statisticien (H/F) Spécialisée dans le domaine de la Recherche Clinique, la société IT&M STATS développe un pôle de compétences dans les différents métiers de la Recherche Clinique (Data Managers, Biostatisticien(ne)s, Analystes Programmeurs SAS…). Nous basons notre relation sur : o Un respect des collaborateurs et des clients, de leurs aspirations, o Un suivi personnalisé des collaborateurs et des clients, o Une gestion régulière des carrières des collaborateurs, o Des échanges transparents, o Une réactivité, une disponibilité et une écoute permanentes. o Nous recherchons pour un de nos clients en cosmétique, un(e) STATISTICIEN(NE). Missions Au sein du département statistique, la mission consiste à travailler en support auprès d’une statisticienne sur des études de connaissance, qui peuvent inclure des données type microbiome OMICS. Les objectifs d’une étude de connaissance/typologie consiste à comprendre les désordres cutanés/capillaires d’une population, de découvrir de nouveaux paramètres d‘évaluation.  Pour cela, des analyses de corrélation entre plusieurs blocs de données (clinique, instrumental, microbiome, OMIS) seront nécessaires.  Réalisation du data-management d’exploitation (tables dérivées, création pool de bases)  Programmation des statistiques descriptives/inférentielles + analyses complémentaires.  Programmation des analyses multivariées.  Rédaction des rapports et des présentations (avec interprétation) pour partage des résultats  Biblio sur de nouvelles méthodes multivariées à développer et les développer sous R.  Prestation en interne. Profil recherché  Minimum 2 ans d’expérience en statistique  Maitrise des modèles mixtes  Bonne connaissance/pratique des analyses multivariées (ACP, PLS, réseaux bayésiens, machine Learning)  Rigueur dans le travail demandé / Doit s’assurer de la qualité des résultats avant de les livrer  Rendu des résultats dans le respect des délais demandés  Maitrise des logiciels R et SAS  Autonome/Organisé  Très bon relationnel  Esprit critique/Force de proposition  Capacité de travailler en équipe Le poste à pourvoir en Ile de France en CDI. Contact : recrutements@itm-stats.com
En savoir plus :www.itm-stats.com
Offre d'emploi - 03122018 - Statisticien - IT&M STATS.pdf
Contact :recrutements@itm-stats.com
Data Manager Senior
Publiée le 03/12/2018 13:59.
Référence : IT&M_STATS_DataManager_03122018.
CDI, Ile de France.
Entreprise/Organisme :IT&M STATS
Niveau d'études :Master
Date de début :01/01/2019
Secteur d'activité :cosmétique
Description :Data Manager Senior (H/F) Spécialisée dans le domaine de la Recherche Clinique, la société IT&M STATS développe un pôle de compétences dans les différents métiers de la Recherche Clinique (Data Managers, Biostatisticien(ne)s, Analystes Programmeurs SAS…). Nous basons notre relation sur : o Un respect des collaborateurs et des clients, de leurs aspirations, o Un suivi personnalisé des collaborateurs et des clients, o Une gestion régulière des carrières des collaborateurs, o Des échanges transparents, o Une réactivité, une disponibilité et une écoute permanentes. Nous recherchons pour un de nos clients en cosmétique, un(e) DATA MANAGER SENIOR. Missions La mission du consultant sera en collaboration avec les data manager internes et les consultants en place :  Dans le cadre de la reprise Historique des données : De cleaner ces fichiers (harmonisation, structuration) dans le cadre de la reprise historique De vérifier la cohérence par rapport aux référentiels Matière premières et Formules en place De déclarer les produits manquants dans les référentiels pour le périmètre de la reprise historique De mettre en place l’intégration des nouvelles données (run) De définir les règles de data management et de les valider avec le métier De définir et d’administrer le dictionnaire de données (variables, définitions, contexte étude)  Dans le cadre du run : De mettre en place l’intégration des nouvelles données (run) D’assurer le run en attendant la création de l’interface d’acquisition par l’IT D’administrer le dictionnaire de données global et opérationnel De participer à la rédaction du cdc data management pour l’outil d’acquisition  Dans le cadre de la mise en place des outils informatiques et interfaces : De participer aux phases de test/validation de la solution IT pour le projet de l’Interface de consultation end users D’être acteur de la mise en place de l’application du dictionnaire de données (rédaction de spécification, validation…) Travailler sur l’accessibilité des données  Dans le cadre de la data gouvernance globale De participer à la définition du projet de data gouvernance du projet De travailler sur la mise en place du data catalog avec l’IT Rapprochement de données de différentes sources. Travail sur les référentiels Profil recherché  Formation scientifique, biologie/chimie (Bac+4/+5).  Vous avez 7 ans minimum d'expérience en data management.  Maitrise d’un outil de développement pour croiser les données : R, SAS, Python, autre : avec R et SAS en priorité  Connaissance et pratique de Business Object  Connaissance des outils Data Catalog (Elastic search, ….Talend Meta Data Management, Colibra)  Vous faites preuve d’un bon niveau écrit et oral d’anglais.  Capacité à comprendre et à annoter des données scientifiques et référentielles entreprise  Qualités rédactionnelles  Expérience dans la gestion de données externes  Autonomie dans la gestion au quotidien  Très bon relationnel dans les interactions avec les métiers : travail en collaboratif très important, force de proposition  Curieux, motivé, rigoureux, souple (sachant s’adapter à des évolutions) Le poste à pourvoir en Ile de France en CDI. Contact : recrutements@itm-stats.com
En savoir plus :www.itm-stats.com
Offre d'emploi - 03122018 - Data Manager Sénior - IT&M STATS.pdf
Contact :recrutements@itm-stats.com
Stochastic modelling and statistical analysis of multivariate degradation with dynamic covariates
Publiée le 03/12/2018 13:59.
Référence : Stage de M2 en Statistique/Fiabilité/Data Science.
Stage, Grenoble.
Entreprise/Organisme :Université Grenoble Alpes - Laboratoire Jean Kuntzmann
Niveau d'études :Master
Sujet :Voir fichier pdf
Date de début :Février-Mars 2019
Durée du contrat :5 ou 6 mois
Rémunération :550 euros par mois
Secteur d'activité :Recherche
Description :Voir fichier pdf
En savoir plus :https://www-ljk.imag.fr/FIGAL/
MSc thesis UGA-LJK.pdf
Contact :olivier.gaudoin@univ-grenoble-alpes.fr

Page précédente  1  <2>  3  4  5  6  7  8  9  Page suivante

 
 
©2018 SFdS
Société Française de Statistique
Institut Henri Poincaré
11 rue Pierre et Marie Curie
75231 Paris cedex 5
Tél. : +33 (0)1 44 27 66 60
Notre site a été supporté par :